Rechercher

Dompteuse de requins


Cristina Zenato, une jeune italienne amoureuse de l’océan, nous montre comment instaurer une relation pacifique entre l’Homme et le requin. Sa méthode est douce et permet d’approcher des squales pour les étudier et mettre en place un système de sauvegarde.

Cristina Zenato est née au Congo où elle a vécu jusqu’à l’âge de quinze ans. Très tôt, son père commence à lui raconter l’océan et la jeune fille tombe rapidement en fascination pour les requins. Sa passion la pousse à effectuer un séjour aux Bahamas où elle apprend à plonger. Quinze ans après elle est devenue « la femme qui dompte les requins », reconnue par les spécialistes du monde entier.

En quoi consiste sa méthode ?

Lentement, lorsqu’un requin s’approche d’elle, Cristina Zenato lui caresse le museau. Aussitôt le squale se met à rouler des yeux « comme de plaisir » et semble entrer dans une sorte de transe, s’abandonnant dans les bras de sa bienfaitrice. C’est à ce moment-là, lorsque l’animal est plongé dans un état second, qu’il se laisse manipuler. Cela n’est possible que durant quelques secondes mais de longues secondes bien suffisantes pour faire toutes les analyses et manipulations souhaitées (récupération d’un parasite, implantation d’une puce électronique, retrait d’un hameçon etc…).

Délicatement, la plongeuse saisit la première nageoire dorsale du requin en transe sans enlever son autre main de son museau et le fait pivoter, tête vers le bas. Durant quelques secondes, l’animal reste immobile, suspendu gracieusement au bout des doigts de la jeune femme.


41 vues